A l'occasion des vingt ans d'Emmaüs Grenoble, retour sur l'histoire de la communauté en compagnie de responsables, d'amis bénévoles ou de compagnons qui ont vécu ces deux décennies.

En 1949 l'Abbé Pierre créait la première communauté Emmaüs pour accueillir sans conditions des personnes exclues cherchant un lieu pour vivre, travailler et se reconstruire. Projet central du mouvement Emmaüs, les communautés n'ont cessé depuis de se créer dans toutes la France jusqu'à atteindre le nombre de cent-dix-sept aujourd'hui.

Autour de Grenoble, c'est en 1996 que la première communauté autonome voit le jour à Sassenage. Si beaucoup d'entre-nous ont déjà donné meubles, vaisselles, vêtements ou sont déjà aller chiner dans l'une des salles de vente de l'agglomération, beaucoup ne connaissent pas complètement l'histoire et les principes de fonctionnement d'une communauté Emmaüs comme celle de Grenoble.

Pierre Villiet, ancien président de la communauté et ami bénévole aujourd'hui, François Potin, président de l'association Emmaüs Grenoble, André Fusillier, responsable du site du Versoud et Didier, compagnon depuis presque vingt ans ont bien voulu nous présenter la communauté de Grenoble à travers son fonctionnement, ses différentes activités et les valeurs qu'elle porte.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Action sociale Regards croisés sur la communauté Emmaüs de Grenoble