Mon toit et moi : 1ère édition du salon du logement pour les jeunes sur Grenoble

Jeudi 14 septembre se tenait à l’Hôtel de ville de Grenoble le salon du logement, « Mon toit et moi », à destination des jeunes. L’occasion d’avoir un maximum de renseignements sur les différentes solutions dans le domaine de l’habitation.

Le Conseil Habitat Jeune et l’UMIJH organisaient ce salon dans le but de proposer aux jeunes un panel de solutions allant de l’hébergement au logement. Cette première édition sur Grenoble permettait également que se rencontrent les acteurs du logement. 200 jeunes ont été reçus tout au long de cette manifestation malgré les ondées pluvieuses qui l’a ponctuée. Des chiffres encourageants qui démontrent l’impact de l’initiative laissant présager son évolution.  

Clothilde Del Gaia, coordinatrice de l’événement et travaillant au Conseil Habitat Jeune nous présente le déroulement de cette journée.

Les visiteurs issus de Grenoble et de son agglomération âgés de 18 à 30 ans étaient accueillis puis orientés sur l’ensemble des dispositifs depuis les demandes d’hébergement (d’urgence, provisoires) jusqu’à l’accession à la propriété. Le but étant de répondre à toutes leurs problématiques, de façon très large.

Gaz Électricité de Grenoble-GEG participait aussi à l’événement avec Ulisse pour parler de leurs dispositifs « Soleni » d’économies d’énergies relayé par les CCAS, eux aussi présents. La Caisse d’épargne, première banque à proposer en son temps le livret A (conventionné avec l’État) avait aussi répondu à l’appel.

Plusieurs nouveautés étaient également présentées sous différentes formes de colocation. DIGI propose des colocations intergénérationnelles. Son originalité réside dans le fait de d’aider quelque heures par semaine une personne âgée en échange d’un loyer peu élevé. Les colocations étudiantes « Koloaction » quant à elle inscrivent des colocataires étudiants sur des  actions collectives et citoyennes menées dans des quartiers prioritaires Elles sont élaborées par l’AFEV dont Antoine Pédico nous explique le fonctionnement.

Des ressources juridiques délivrées par l’Agence Départementale pour l’Information sur le Logement-ADIL étaient accessibles ainsi qu’un focus sur les droits et devoirs des locataires organisé autour d’un jeu de l’oie : le loca-clés créé par le Conseil Habitat Jeunes, un jeu qui a vocation à faire réfléchir les jeunes sur les questions liées au logement.  

Comme le précise Clothilde Del Gaia, beaucoup de jeunes en recherche d’emploi ou étudiants venaient chercher de l’information ce jour-là. Des travailleurs sociaux également, venus se renseigner sur les « solutions jeunes » possibles, à l’image de Vanessa Migliasso, éducatrice spécialisée.

Le rôle principal de Conseil Habitat jeunes est aussi de permettre l’accès aux  toutes premières informations et de rediriger en temps voulu vers les structures et dispositifs adéquats. Ainsi même les jeunes éloignés de l’information ont trouver de premières solutions comme Michel Goyot, très précarisé, informé par tract dans la rue. Un pas en avant qui lui permettra certainement de « trouver un boulot » conclut-il, dans un sourire.

Laisser un commentaire