Chauffage de mon cœur, facture tu me tues

Se chauffer, cuisiner, éclairer, on ne peut (veut ?) plus s’en passer. Surtout en ce moment où le radiateur est notre meilleur pote… jusqu’à ce que la facture arrive. Et là, c’est le drame, cette si chaleureuse amitié est en passe de consumer notre porte-monnaie. Mais pas de panique, Le Bon Plan est là pour tenter d’éteindre l’incendie. Piqûre de rappel !

Voici quelques gestes simples pour alléger la facture hivernale, sans avoir à déménager dans un igloo. Saviez-vous, par exemple, qu’une différence d’un seul degré dans une maison correspond à 7% environ de la facture ? En clair, 1 petit degré de moins (et peut-être un pull en plus), c’est 7% de consommation en moins. D’ailleurs, pas besoin de transformer votre appart’ en fournaise, 19°C dans le salon, 21 dans la salle de bains et 17 dans la chambre, ça suffit… Brrr, ça peut paraître excessif, l’essentiel est que chaque degré de moins compte, à vous de voir. Pourquoi ne pas opter pour un programmateur à horloge ? Pratique pour réguler la température pendant votre sommeil ou vos absences. Pensez aussi à fermer volets et rideaux dès la tombée de la nuit, la déperdition de chaleur en sera diminuée. De même, en journée, inutile d’aérer vos pièces pendant des heures, 5 à 10 minutes sont largement suffisantes et surtout éteignez le chauffage pendant ce temps.

Quoiqu’il en soit, les économies d’énergie, c’est tous les jours en toutes saisons, voici quelques indices qui pourront vous aider à résoudre la difficile affaire de la facture outrancière.
La première piste nous mène au congélateur et au réfrigérateur. En effet, 3mm de givre, c’est 30% de plus sur la consommation d’électricité ! Quoi ?!? 30% pour 3mm ! Mais c’est énorme ! Bah oui, ça fait un choc. Dégivrez donc régulièrement. Mieux encore, en laissant décongeler le poulet dans le frigo, c’est un peu plus long certes, mais le froid qui se dégagera de la volaille ne sera pas produit par le frigo et ça, c’est plutôt bien surtout quand on sait que la production de froid est le plus gros poste de consommation énergétique d’une maison.
La seconde piste est un complot : un ordinateur, une télévision, une chaîne Hi-Fi ou tout autre appareil mis en veille, c’est 10% de plus… Ça fait réfléchir, hein, un vrai hold-up ! Pensez donc à une multiprise munie d’un interrupteur (ça coûte quelques euros et encore, rentabilisée avant même de pouvoir dire « Ouf ! »).
Pour finir, faisons la lumière sur une association de malfaiteurs, spécialisés dans le gaspillage de haut vol : le gang des chargeurs (téléphone, appareil photo, console, que sais-je encore !) Ils restent branchés toute la journée alors qu’ils ne chargent pas, et pourtant ils consomment, ils consomment. Débranchez-les donc pour mettre fin à leurs agissements criminels !

Loin d’être exhaustives, ces quelques pistes ne sont là que pour montrer que chacun d’entre nous possède une vraie marge de manœuvre pour alléger sa facture énergétique. Il existe sur Internet de nombreux sites fourmillant d’astuces (www2.ademe.fr par exemple). N’hésitez pas à les consulter ! Quelques gestes simples peuvent rapporter gros. Votre porte-monnaie, mais aussi l’environnement vous diront « merci » !

Laisser un commentaire