Une fleur contre l’oubli

Comme tous les 1er novembre, les bénévoles de l’association grenobloise Mort De Rue proposent de déposer une fleur sur les tombes du carré commun pour rendre hommage aux personnes inhumées. Un moment de recueillement collectif sera proposé à 14h.

Colère et indignation

Des visages graves pour la rentrée du Parlons-en et aussi beaucoup de colère. Le décès de Mélinda, 14 ans, électrocutée dans le squat qu’elle occupait avec sa famille relance douloureusement le débat sur le logement des personnes en situation de grande précarité.